PROJET ASSOCIATIF


PLUS DE 10 ANS D'EXPERIENCE


SENIOR PLUS est une association loi
1901 qui a  plus  de 1 0 ans  d’expér ience  dans le domaine de l’aide à domicile. En 1997, l’association mère de cette association était « Aide Services et Soutien ». La plupart des adhérents étaient mandataires, autrement dit légalement employeurs des auxiliaires de vie ou intervenant(e)s que nous recrutons et qui travaillent chez eux.

En 2004, un second bureau sur la ville d’Asnières sur Seine a été créé.

En  2007,  les  anciens  dirigeants  de « Aide Services et Soutien » ont voulu s’orienter vers autres choses. Seulement, il  leur  fallait  passer  la main. Ils n’avaient trouvé personne pour  la  reprise.  C’est de là  qu’un ancien Agent de bureau, a décidé de la prendre en main, d’où la création de SENIOR PLUS.

UNE NOUVELLE APPROCHE

A la création, il a donc fallu pour les employés, de décider de leur avenir : tenter  une nouvelle approche de l’aide à domicile, tout en conservant l’esprit d’Aide Service et Soutien, autrement dit, aider son prochain. C’est l’ère révolutionnaire de secteur, où, les structures qui voulaient perdurer étaient obligées de gérer leur association comme s’ils étaient  dans le secteur marchand avec un comportement de logique de rentabilité. Ce fonctionnement est dicté par les autorités qui, voyaient en ce  secteur,  un  nid  de  création d’emploi et d’économie solidaire et sociale.
D’abord il était nécessaire d’apporterDes airs d’entreprise.
de la clairvoyance, c'est-à-dire renflouer les caisses, remettre de l’ordre dans la trésorerie, et se démarquer  des  autres  structures, pour être sûr de s’installer de façon durable sur le marché. C’est ainsi que petit à petit, s’est forgée l’idée de développement de la structure. La petite   association   a   pris   des   airs
d’entr epr ise  .       C’est       grâce       aux réductions  d’impôts  sur  l’aide   à   la personne, et à la prise de  conscience de la population a pu  avoir  suite aux canicules     et     à     l’isolement     des personnes    âgées,     que    le    mode prestataire  est  né.  C’est  aussi  parce que  cette     pratique,   est  peu  cher, contrôlé    et     encouragée    par    les services  d’Etats,  grâce entre autre, à la loi Borloo.


SOUTIEN DES CONSEILS REGIONAUX

C’est alors, par la prospection et la détermination de l’encadrement, que l’association a pu recevoir le soutien  des  conseils  généraux  et des    Directions Régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) des Hauts de Seine, du Val d’Oise, et de la Seine Saint Denis, mais aussi des Mairies et des CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique) activement partenaires, et enfin le » bouche à oreille ».      La      situation  s’est stabilisée de cette manière.

Il était alors possible d’enclencher une nouvelle phase d’évolution, en interne, s’adapter à la croissance des adhérents en se dotant de matériels plus performants tels que : ordinateurs, mise en place de réseaux, de logiciels pour accélérer la facturation et l’édition de payes, tout en cherchant à se développer autrement, avoir un panel qui permettrait à l’association de se démarquer. C’est ainsi qu’un troisième bureau a été ouvert à Gujan Mestras en Gironde, en
2010. tout en cherchant à se développer autrement, avoir un panel qui permettrait à l’association de se démarquer. C’est ainsi qu’un troisième bureau a été ouvert à Gujan Mestras en Gironde, en 2010.


@ copyright - Pierre Edoumba - Senior Plus - Conception et réalisation